Nacelles

nacellesPROGRAMME DE FORMATION -CACES- PLATES-FORMES ELEVATRICES MOBILES DE PERSONNES (PEMP)

 

OBJECTIFS

-Préparation au test CACES
-Situer le rôle des instances et répertorier les obligations imposées aux conducteurs dans le respect de la réglementation ;
-Etre capable d’utiliser une plate-forme élévatrice mobile de personnes en respectant les règles de conduite et de sécurité et ce, autant pour lui-même que pour les tierces personnes.

PROGRAMME DE LA FORMATION :

Partie théorique :

La réglementation ;
La technologie : les principales catégories de nacelles et leurs caractéristiques ;  leurs utilisations et fonctionnements ; les dispositifs de sécurité ; les  vérifications avant le départ et les opérations de maintenance.
La prévention : protection de la zone d’intervention, signalisation, produits dangereux.
Les règles de conduite, de circulation en sécurité sur différents types de sols ; les règles de stationnement ; les principaux facteurs d’accidents.

Partie pratique :

Vérifications du matériel : Etat général ; les différents organes et leur fonction, dispositifs de sécurité.
Manoeuvres : Opérations de prise de poste ; ascension et rotation ; déplacements ; connaissances des gestes de commandement et des signaux de communication ; mise en position transport ; opérations de fin de poste.

Tests CACES :

OBLIGATIONS LEGALES

Arrêté du 02/12/1998 –R233-13-19 :« La conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage est réservée aux travailleurs qui ont reçu une formation adéquate. Cette formation doit être complétée et réactualisée chaque fois que nécessaire. En autre, la conduite de certains équipements présentant des risques particuliers, en raison de leurs caractéristiques ou de leur objet, est subordonnée à l’obtention d’une autorisation de conduite délivrée par le chef d’entreprise ».

Recyclage :

Le recyclage pour ce type d’engin doit s’effectuer tous les 5 ans.


nacelleNACELLES ET PLATES-FORMES ELEVATRICES

La sécurité à son plus haut niveau

Les nacelles et plates-formes élévatrices sont des appareils de levage permettant de travailler en hauteur. Elles offrent une solution temporaire d’intervention en absence d’installations permanentes. Ces appareils de levage ne doivent être manipulés que par des personnes formées et autorisées, dans le respect des règles d’utilisation.

Les plates-formes élévatrices sont aménagées pour recevoir une ou des personnes dans une nacelle ou sur une plate-forme. Ces postes de travail élevables en hauteur (maintenance, réparation, entretien nettoyage…) sont munis d’une protection collective contre les chutes de hauteur, et offrent une solution temporaire d’intervention en l’absence d’installations permanentes.

Il en existe de différents types : mobiles (nacelles élévatrices automotrices), déplaçables uniquement en mode transport (nacelles élévatrices sur porteur), temporaires pour les chantiers (plates-formes sur mât, plates-formes suspendues…) ou permanentes (nacelles de nettoyage de façade). Citons également celles qui sont associées à des chariots assurant simultanément l’élévation du conducteur et de la charge (préparateurs de commande ou transstockeur) ou celles qui permettent l’ajout d’une nacelle prévue par le constructeur.

Causes d’accidents

Mal utilisés, ces équipements peuvent contribuer à la survenue d’accidents.

Principales causes des accidents liés à l’utilisation des plates-formes élévatrices

• Renversement ou basculement : défaut d’horizontalité de l’appareil, défaillance d’un point d’appui, accélération ou décélération brutale, surcharge du poste de travail, rupture d’un élément, accrochage par un autre engin, effet du vent, mauvaise manœuvre de secours sur la nacelle

• Chute dans le vide (inclinaison excessive ou chute en cours d’évolution ou en position d’arrêt)

• Heurt ou écrasement (de l’opérateur contre un élément extérieur d’une structure fixe ou un équipement mobile le survolant, ou des personnes au sol)

• Contact avec une ligne électrique sous tension (non-respect des distances de sécurité…)

Former le personnel

Une formation adéquate doit être dispensée à tout utilisateur conduisant ou manœuvrant des appareils de levage (article R. 4323-55 du Code du travail).

Le conducteur de PEMP doit être titulaire d’une autorisation de conduite. Cette autorisation est délivrée par l’employeur suite à une formation adaptée et sur la base des éléments suivants :

• un examen d’aptitude délivré par le médecin du travail,

• un contrôle des connaissances et des savoir-faire de l’opérateur pour la conduite en sécurité,

• la connaissance des lieux et des instructions à respecter sur ou les sites d’utilisation.

Utiliser du matériel en bon état

Les plates-formes élévatrices doivent faire l’objet de vérifications et examens définis réglementairement. La périodicité de vérification est semestrielle (cadre général d’application de l’arrêté du 1er mars 2004).

L’objectif de ces vérifications réglementaires est de déceler toute détérioration ou défectuosité susceptible de créer un danger. Les observations issues de ces vérifications devront être systématiquement traitées. Selon la nature des observations et sous la responsabilité de l’employeur, la plate-forme élévatrice sera mise à l’arrêt ou maintenue en service le temps d’effectuer la réparation. Les travaux réalisés devront être portés sur le carnet de maintenance de l’appareil.

En outre, une vérification avant remise en service peut être nécessaire dans certains cas, comme par exemple une défaillance ou une réparation.

Utiliser une plate-forme élévatrice adaptée

Le choix de l’équipement adéquat s’établit en fonction de la nature du travail à réaliser, du lieu et de la hauteur d’intervention et du résultat de l’évaluation des risques. Rappelons en effet que de nombreux accidents seraient évités si l’on vérifiait correctement que la plate-forme élévatrice utilisée est bien adaptée aux travaux que l’on prévoit d’effectuer.

Cet examen, appelé aussi examen d’adéquation, est un document qui doit être établi, sous la responsabilité de l’employeur, préalablement à l’opération de levage.

Principaux points à prendre en compte avant toute utilisation d’une nacelle ou plate-forme élévatrice

• Instructions et notices d’utilisation données par les constructeurs et devant être fournies au personnel (encadrement et opérateurs)

• Conditions d’accès à la zone d’intervention (largeur, hauteur et résistance des voies de circulation)

• Adéquation du matériel utilisé au cycle de travail à réaliser (nature des travaux, environnement intérieur ou extérieur, hauteur d’intervention, déport, charges ou matériaux stockés nécessaires à l’intervention, obstacles, présence de lignes électriques…)

• Conditions de visibilité devant être satisfaisantes durant l’ensemble de l’intervention

• Risques de heurt avec les piétons, les appareils ou engins environnants

• Conditions météorologiques (vitesse de vent en et hors service, effet de site éventuel…)

• Voies de circulation et zone de stationnement de l’appareil (résistance du sol, largeur au sol, hauteur de passage, pente, luminosité…)

• Caractéristiques des charges transportées nécessaires à l’intervention tenant compte du nombre de personnes autorisées

Mettre en place des mesures organisationnelles

Outre le choix d’accessoires adaptés et la formation des élingueurs, l’employeur doit également veiller à mettre en place d’autres mesures :

• gestion des zones de circulation, afin d’éviter des collisions avec d’autres appareils de levage ou engins automoteurs,

• organisation de travaux à proximité de lignes électriques,

• prise en compte des risques liés aux dégradations des conditions climatiques,

• désignation des personnes autorisées à procéder aux manœuvres de secours.

Exigences de conception

Les règles de conception des plates-formes élévatrices entrent dans le champ d’application de la directive Machines (2006/42/CE). Selon le contexte d’utilisation, d’autres directives doivent être utilisées comme par exemple la directive Basse tension (2006/95/CE) ou la directive compatibilité électromagnétique (2004/108/CE).

Le constructeur déclare la conformité de son équipement en référence à l’ensemble de la réglementation applicable.

D’autre part, des normes européennes harmonisées définissent des spécifications techniques pour ces appareils de levage, permettant le respect des exigences de la réglementation. Leur application n’est pas obligatoire, mais leur respect permet de bénéficier d’une présomption de conformité à la réglementation.

Références des normes européennes relatives aux nacelles et plates-formes élévatrices

• Nacelles élévatrices automotrices : EN 280

• Nacelles élévatrices sur porteur : EN 280

• Plates-formes se déplaçant le long de mât : EN 1495

• Plates-formes suspendues à niveau variable : EN 1808

• Nacelles de nettoyage de façade : EN 1808

FORMATIONS NACELLES :

LILLE, BETHUNE, COURRIERES.